Vendredi 15 Décembre 2017

Anglais imprimer
Accueil Message du PDG

Message du PDG

L'industrie mondiale de la réassurance a réalisé des résultats positifs, au titre de l’exercice 2016, et ce, malgré une augmentation de 50% des pertes assurées résultant des catastrophes naturelles en 2016. Ces résultats associés à une abondance continue des capitaux des réassureurs traditionnels et des marchés financiers permettent de maintenir la situation de Soft Market du marché de la Réassurance.

En Algérie, la production du secteur des assurances, au terme de l’exercice 2016,  s’élève à prés de 131 milliards DA contre 128 milliards DA en 2015, soit une croissance de 2%, qui est quasiment le même niveau d’évolution enregistré en 2015. Ce rythme de croissance reflète le contexte actuel de l’économie nationale, caractérisé par la baisse des cours internationaux de pétrole et, par conséquent, des revenus extérieurs du pays.

En matière de réassurance, la cession en réassurance du marché national, estimée pour l’exercice 2016, est en progression de 6% comparée à celle de 2015, passant de 34,7 milliards DA à 36,7 milliards DA. La part de la CCR, dans ce marché, a régressé d’un point, passant de 67% à 66%, et ce, en dépit de la croissance de 7,37% de son chiffre d’affaires brut de rétrocession.

Il est à noter que cette croissance est tirée par les acceptations nationales de l’entreprise, qui demeurent prédominantes avec une part de 89,4% du chiffre d’affaires global, mais aussi, par les acceptations internationales, qui représentent une part de 10,6%. Ainsi, la part des primes générées par les acceptations internationales est en progression de 2,2 points, comparée à 2015 (8,4%).

Par ailleurs, il est constaté, en 2016, le maintien de la tendance baissière de la part de la cession obligatoire dans le chiffre d’affaires global de la CCR, passant de 65% à 61%, au profit de l’évolution de la cession non obligatoire qui passe de 35% à 39%.

Dans le cadre de son activité commerciale, la CCR a continué à apporter son support à ses clients et partenaires en leur offrant des solutions adaptées à leurs besoins et une prestation de service de qualité. Aussi, la CCR a poursuivi la mise en œuvre d’un programme de formation et d’assistance technique au bénéfice de ses cédantes.

Sur le plan de l’activité financière, la CCR a souscrit pour 4 milliards DA à l’emprunt obligataire national pour la croissance économique. Globalement, les placements financiers et les participations de la CCR ont progressé, en 2016,  de 3,5% générant une hausse des revenus financiers de 25%.

En conséquence, la croissance du chiffre d’affaires conjuguée à une politique de souscription prudente et maîtrisée, à une politique de placement ciblée, ainsi qu’à une maîtrise des frais de fonctionnement, a permis à la CCR d’améliorer ses performances ainsi que son résultat net de l’exercice de 6,40%.

Enfin, il est utile de préciser qu’en 2016, la CCR a réussi à préserver sa notation, B+ avec des perspectives stables, attribuée par l’agence de notation AM BEST, ce qui témoigne de sa solidité financière et de sa performance technique.

Le Président Directeur Général

Hadj Mohamed SEBA

 

 

 

 

 

Staff de la compagnie

Algérie Fiche pays

Glossaire

Espace Presse

Nombre de visiteurs

Today 1562 Yesterday 1849 Week 9337 Month 30536 All 484733

Currently are 131 guests and no members online


VCNT - Visitorcounter